Internet des objets pour une ville intelligente

NewTechnologie

La smart-city grâce à l'internet des objets représente la vision d'une ville intelligente dont l'internet des objets en est le principal fondement. Pour qu'une ville soit entièrement smart il faut disposer d'objets connectés qui permettront la collecte de données ainsi que le pilotage de certaines fonctions d'où l'importance de l'internet des objets. Pour qu'une ville devienne une smart-city, il s'agira d'utiliser des objets dotés de capteurs et d'outils afin d'optimiser la gestion de la ville intelligente. Il est également nécessaire de poursuivre le déploiement de la fibre optique en France. (en savoir plus). De plus en plus de villes en Europe et dans le monde engagent des actions afin de devenir des smart-cities. On vous en dit plus dans cet article.

smart-city internet des objets, smart city france, smart city europe, smart city monde, iot

Smart-city et l'internet des objets

Une ville ne peut être qualifiée de smart que si elle est connectée et cette connexion passe par l'existence d'objets équipés de capteurs afin de participer à la gestion de la vile intelligente. La smart-city inclut tous les secteurs d'une ville pouvant être nettement améliorés grâce à l'internet des objets.

Objectif de la smart-city et de l'internet des objets

Le concept de smart-city résume ses objectifs en un point principal : optimiser les conditions de vie des habitants tout en restant conformes aux normes environnementales. Pour y arriver, plusieurs secteurs sont ciblés tels que le transport, les bâtiments, l'éclairage public, le trafic urbain, la gestion des déchets, etc. chaque domaine se verrait ainsi optimisé et révolutionné grâce à l'internet des objets. Tout rentre dans l'objectif d'assurer plus de confort aux habitants de la ville.

Quels types d'objets connectés pour la smart-city ?

Deux catégories d'objets connectés sont utilisées pour le fonctionnement d'une smart-city. Il y a les objets connectés qui ne sont dotés que de capteurs afin d'effectuer une collecte de données. Ces objets permettent d'obtenir des informations sur la qualité de l'air, le degré d'humidité, la circulation routière, le niveau de contenance d'un véhicule, etc. L'autre catégorie d'objets c'est les objets qui disposent de capteurs mais également de fonctions de commande. Ce qui veut dire qu'en plus de fournir des informations, ces objets peuvent être commandés à distance afin d'adapter certains dispositifs comme l'éclairage en fonction du trafic.

smart-city internet des objets, smart city france, smart city europe, smart city monde, iot

Smart city: tout devient smart

Les smart Grid

Ils permettent un meilleur équilibre entre la distribution et la consommation d'énergie. Il peut s'agir d'eau ou d'électricité. En effet les smart Grid sont représentés sous forme de réseaux chargés de faire un ajustement concernant la distribution et la consommation énergétique. Ils collectent des informations puis apportent l'optimisation nécessaire. Toujours dans la même optique, l'éclairage publique est également l'une des cibles de la smart Grid et peut être ajustée en fonction du trafic des personnes mais aussi des voitures.

La smart building

Il s'agit de mettre en place des bâtiments intelligents composés d'objets connectés permettant d'optimiser le confort des habitants en apportant un équilibre au niveau des sources d'énergie selon la température. Avec la smart building, les conditions internes d'un bâtiment peuvent être mesurées et largement améliorées si le besoin se présente. Les capteurs vont ainsi mesurer l'éclairage, la qualité de l'air du bâtiment ainsi que d'autres facteurs afin d'apporter de meilleures conditions d'environnement.

La smart mobility

La smart mobility permet d'améliorer les conditions de circulation et de garantir une gestion efficace du trafic urbain. Elle informe également les différents acteurs de la circulation routière et du domaine médical sur les accidents qui ont eu lieu. Avec la smart mobility, un itinéraire spécifique est défini pour les automobilistes en se basant sur la situation actuelle du trafic. L'internet des objets sera d'une grande aide au domaine du transport avec la possibilité de prévention des pannes pour une meilleure sécurité routière. Les parkings ou zones de stationnement sont également concernés par l'internet des objets à travers la présence de capteurs permettant d'avoir des informations sur l'espace occupé au niveau d'un parking.

La smart environnement

La smart environnement permet de prévenir tous les risques ou anomalies liés à l'environnement. La smart environnement propose des solutions de développement durable tels que les ressources renouvelables. En ce qui concerne la qualité de l'air, certaines voitures qui polluent l'air peuvent être interdites de circulation. L'internet des objets permet de collecter des informations sur la température, la qualité de l'air... Et faire des prévisions sur les éventuelles pollutions

Quel réseau pour une ville smart ?

Il est important de savoir que l'internet des objets connectés ne peut subsister sans un réseau de communication. C'est ce dernier qui permet la transmission des données collectées ainsi que l'analyse. Il est donc possible d'utiliser des réseaux déjà présents ou de créer tout simplement son propre réseau.

Les réseaux Sigfox et Lora

En ce qui concerne les smart-cities en France, deux réseaux sont les plus utilisés : il s'agit de Sigfox et de Lora. Le réseau Sigfox est un opérateur internet des objets et il occupe près de 90 % du pays. Il a été mis en place par une Start up française. Le réseau Sigfox compte de nombreux partenaires dans différents pays du monde. L'autre réseau Lora est également un réseau d'internet des objets et il est utilisé par une multitude d'opérateurs qui ont adhéré à Lora Alliance. Le nombre d'antennes en France dont dispose le réseau Lora est supérieur à 4300 et il compte également 400 industriels.

Paris, Bordeaux et Nice veulent créer leur propre réseau

Les villes de Paris, Nice et Bordeaux souhaitent créer leur propre réseau afin d'économiser en coûts. Il est clair que recourir à un réseau comme Sigfox et Lora peut coûter très cher. Pour certaines villes, seul l'investissement pour la mise en place du réseau risque d'être cher mais après cela il n'y aura que de faibles dépenses à réaliser. La grande question pour ces villes c'est est ce qu'elles sont en mesure d'installer et de gérer un réseau qui leur est propre. Les villes sont en train de faire des tests afin de mesurer leur capacité d'installation et de gestion du réseau. Disposer de son propre réseau permettrait à ces villes d'être totalement indépendantes vis-à-vis des opérateurs d'internet des objets comme Sigfox et Lora mais il faudra au préalable être sûr de ses capacités.

Cette vidéo vous en apprendra davantage ou bien en vous rendant sur ce site .