Les villes intelligentes

NewTechnologie

Actuellement, l'appellation smart-city fait rêver plus d'un. Bon nom nombre de personnes pensent et rêvent de ces smart-cities qui constituent la transformation voulue pour toutes les villes du monde. Ce phénomène qui a pourtant fait couler beaucoup d'encres est encore à sa phase imaginaire chez beaucoup de personnes. Pourtant, loin d'être un conte de fée ou une idée tout droit sortie des oeuvres cinématographiques, la smart-city est plus que jamais une réalité, mieux, un objectif à atteindre. C'est, en effet, un impératif qu'impose le changement climatique. Elle sera donc un moyen de parvenir à atteindre la transition énergétique tant attendue.

Bon nombre de villes se sont déjà lancées dans l'aventure smart, même si beaucoup d'entre elles trainent encore le pas. Les dénominations permettant de définir une smart-city sont tellement nombreuses que l'on pourrait s'y perdre. Encore appelée ville intelligente en français, green-city, éco-cité ou ville durable, elle cherche à participer à la satisfaction des besoins de chacun, à travers un mode de consommation plus sain.

smart-city, ville intelligente, smart city europe, smart city france

La ville intelligente, quel est le concept ?

Qu'est-ce qu'une ville intelligente ?

La smart-city ou ville intelligente est celle dans laquelle les habitants font recours à certaines technologies afin de permettre une meilleure efficacité. Ces systèmes et ces diverses technologies seront un moyen de fournir des informations de qualité en fonction du mode de vie des citoyens. Sur la base de ces informations, un mode de réponse aux besoins plus efficaces et plus économiques sera alors déployé. En effet, le changement climatique et les effets qu'il a induit, ont poussé à l'élaboration de réponses tant sur le plan organisationnel social ou technologique pour répondre à ce problème.

Une smart-city est donc une ville qui prend en compte l'ensemble de ces solutions pour permettre aux uns et aux autres de mieux gérer les ressources naturelles tout en satisfaisant leurs besoins de manière optimale. Partant de ce constat, il est clair que la ville intelligente ne propose pas une mais sur plusieurs solutions qui, une fois mises ensemble traduisent l'idée d'une ville ou d'un environnement durable, dans lequel les ressources sont mieux gérées. De nombreuses villes dans le monde ont la volonté de devenir des smart-cities. Il est à noter que beaucoup de ces villes sont situées en Europe (Amsterdam, Namur, Brussels...) et d'ailleurs la France n'est pas en reste avec les 24 smart-cities (Paris, Grenoble, Lyon, Toulouse, Montpellier...) situées à travers tout le territoire français.

La création d'un environnement propice pour le développement d'une smart-city

L'environnement est le premier facteur à prendre compte, notamment sur les aspects concernant la gestion des déchets et l'énergie. Tout d'abord, les villes devront adopter un nouveau mode de production de manière à ce que les déchets soient minimisés, tant que cela est possible. Par ailleurs, les déchets qui seront produits devront être recyclables, c'est-à-dire qu'ils pourront être stockés et transformés pour une utilisation future. Il s'agira donc de créer un environnement où rien ne se perdra, dans lequel rien ne sera gaspillé. Il faudra donc mettre en place un système de récupération et de revalorisation.

La gestion de l'énergie constitue aussi un point important pour tout environnement qui se veut smart. Dans ce domaine, tous les citoyens doivent revoir leur mode de consommation. Une utilisation optimale devra alors être faite. Dans cette optique, les moyens de production d'énergie plus sains doivent être envisagés. L'énergie solaire, la géothermie, etc. sont autant de moyens qui pourront être exploités.

smart-city, ville intelligente, smart city europe, smart city france

La ville intelligente et ses avantages

Le transport et l'urbanisation au service de la ville intelligente

Le transport n'est pas des moindres lorsque l'on parle de ville durable. Il est clair que les voitures et autres moyens de déplacements constituent une des premières sources de pollution. Ainsi, pour une ville qui se veut intelligente, il faudra développer des alternatives plus saines et écologiques dans ce domaine. Le transport doit désormais être non seulement écologique mais rapide et facile d'accès pour tous les usagers.

Les changements dans les solutions de mobilité ont d'ailleurs déjà démarré avec la fabrication de véhicules électriques un peu partout dans le monde ou la possibilité de louer un vélo comme moyen de locomotion intramuros. C'est d'ailleurs l'une des caractéristiques de la volonté de la ville de Paris de devenir une smart-city. Ce qui permet ainsi aux utilisateurs de réduire fortement leur empreinte écologique. En matière d'immobilier, il en est de même. Les constructions de bâtiments énergivores doivent laisser place à un mode de construction permettant une meilleure isolation, un meilleur ensoleillement. Il faudra alors adopter le green building qui permettra d'éviter les déperditions d'énergie à domicile.

L'utilisation des techniques d'information et de communication

Les TIC et internet des objets sont indispensables dans la mise en place d'une ville intelligente. Elles sont d'ailleurs au coeur de ce processus car c'est grâce à elle que les données sont collectées. En effet, que ce soit dans une maison ou à l'échelle nationale, les appareils intelligents qui permettent de consommer mieux, sont tous dotés de capteurs et sont pilotables grâce à nos smartphones au moyen du Wi-Fi ou même de la 4G si vous avez une box internet hybride grâce à une offre internet chez un fournisseur traditionnel ou MVNO. C'est le cas par exemple pour les thermostats avec des capteurs qui leur permettent d'avoir des infos sur le mode vie et d'utilisation des habitants.

Nos smartphones sont également de plus en plus performants grâce au développement de l'intelligence artificielle, qui nous permettent de pouvoir effectuer un paiement sans contact. Le seul problème c'est que face à l'innovation sans cesse grandissante des technologies, nos appareils sont soumis à l'obsolescence programmée et donc pousse les gens à changer leur téléphone devenu obsolète.

C'est donc la domotique, et tous ces supports numériques qui permettent d'avoir les données nécessaires afin d'adapter le mode de consommation aux réels besoins. Ainsi, les TIC utilisées dans le domaine de la domotique et des dispositifs d'informations permettent d'avoir des infos qui seront plus tard traitées pour proposer de solutions plus pertinentes. Ces TIC sont aussi utilisées au niveau des installations publiques pour étudier le comportement des citoyens.

La pertinence des villes intelligentes

Quel est l'intérêt des smart-city ?

Lorsque l'on comprend les fondements de la ville intelligente et ses caractéristiques, il devient plus facile d'en identifier l'intérêt. Les smart-cities constituent actuellement la référence pour amorcer un développement durable. Elles constituent un moyen efficace pour préserver les ressources naturelles. C'est aussi une réponse idéale pour pallier les effets du changement climatique.

L'importance de la création de ces villes est désormais perçue comme une nécessité vitale pour la préservation des ressources. Une smart-city est un investissement qui apportera ses retombées non seulement dans le présent mais surtout dans le futur. Elles permettent de créer un environnement plus durable afin que les générations à venir puissent en profiter pleinement. Les villes intelligentes contribuent ainsi à l'atteinte du développement durable et par ricochet à l'amélioration de la qualité de vie de tous.

Quelle est la place du citoyen dans la construction d'une city smart ?

La construction d'une ville intelligente ne saurait se faire sans la participation des individus qui la composent. Le citoyen est donc l'acteur principal de la construction de la ville intelligente. À travers ses besoins, son mode de consommation et de production, chaque individu influe à sa manière sur la ville. De ce fait, la ville intelligente doit être construite sur la base des réels besoins des individus qui la composent.

Ceux-ci se situent donc au centre de la ville intelligente. Cette dernière tient compte du fait que les individus qui la composent ne sont pas de simples consommateurs. Au contraire, ils sont des parties prenantes de ce processus de construction. Ainsi, une city smart se construit par l'homme et pour l'homme. C'est la raison pour laquelle les gouvernements doivent tenir compte des populations dans la mise en place d'une ville écologique. De cette manière ces populations pourront devenir des citoyens-acteurs.

Allez plus loin à travers ce site.